Apprendre à lire pour lire pour apprendre.

 

« j’ai lu Guerre et Paix en une demi-heure, ça parle de la Russie »  Woody Allen

 

Je suis heureux de vous retrouver sur mon blogue pour ce deuxième article. Il est temps maintenant de vous dévoiler mon premier défi et l’apprentissage par lequel je vais commencer.

J’ai choisi de commencer par « apprendre à lire »apprendre a lire

Oui, vous avez bien compris, mais plus précisément : apprendre à lire pour lire pour apprendre.

En effet, apprendre à lire ne s’arrête pas à déchiffrer un texte et le comprendre. Il existe plusieurs stratégies de lecture, on ne va pas avoir la même stratégie de lecture si l’on lit un roman pour le plaisir ou si l’on souhaite en étudier la portée littéraire voire en faire la chronique. Un guide du jardinage ne va pas se lire de la même manière qu’un roman… J’aurai l’occasion d’y revenir, mais vous m’avez compris !

À leurs débuts, dans les années 60,  les méthodes de lecture rapide étaient vivement critiquées et moquées. Interrogé, à l’époque, sur la lecture rapide, Woody Allen répondait : « j’ai lu Guerre et Paix en une demi-heure, ça parle de la Russie »

Mais ce que j’ai découvert dans mes recherches préalables c’est que lire plus vite peut aller de pair avec une lecture de meilleure qualité. En fait, derrière les méthodes de lecture rapide, en tout cas celle que je vais utiliser,  il y a 3 aspects étroitement liés : lire plus vite, mieux comprendre et mieux mémoriser.

J’ai prévu une série de courts articles, pour vous présenter mon défi, dans lesquels je présenterai les 6 points-clés pour démarrer un apprentissage.

Pour commencer,

Dis-moi d’où tu viens, je te dirais où tu vas ! 

Première étape avant de se lancer dans un apprentissage : faire le point de ce que l’on sait déjà et de nos aptitudes afin de pouvoir se fixer des objectifs réalistes.

Très concrètement , j’ai voulu savoir quelle était ma vitesse de lecture. Pour cela, il existe plusieurs méthodes. J’ai commencé par me chronométrer. ll y a plusieurs méthodes pour connaître sa vitesse de lecture. Voici une méthode simple :

  1. Choisir un livre que l’on a jamais lu
  2. Commencer à lire tout en enclenchant un minuteur pour 2 minutes
  3. Arrêter la lecture exactement lorsque le signal retenti.
  4. Pour connaître sa vitesse en mots par minute, le plus simple est
    • compter le nombre de mots contenus dans 10 lignes pleines.
    • diviser par 10 pour avoir le nombre de mots par ligne (garder les chiffres après la virgule)
    • Compter le nombre de lignes pleines qui ont été lus
    • multiplier le nombre de lignes par le nombre de mots moyen par ligne(éventuellement ajouter le nombre de mots lus sur les lignes non pleines) . On obtient le nombre total de mots lus en 2 minutes
    • Il suffit de diviser par 2 pour avoir sa vitesse en nombre de mots par minute

Le seul souci est de vérifier la compréhension. Le mieux est alors d’avoir l’aide d’une autre personne.

Il existe également des sites internet qui offrent la possibilité de tester la vitesse et la compréhension. J’ai utilisé ce site : http://www.readingsoft.com/fr/test.html . Personnellement je suis un lecteur moyen avec 233 mots par minute et 91% de compréhension.

Je vous parlerai des objectifs réalistes que l’on peut se fixer pour augmenter sa vitesse de lecture prochainement.

Pour tout vous dire, après avoir fait un peu le tour des méthodes j’ai choisi d’apprendre avec l’un des precurseurs de la lecture rapide en France, François RICHAUDEAU, chercheur français, auteur de La Méthode de lecture rapide (Paris 1977) et considéré comme celui qui a inspiré les autres méthodes en France. Personnellement, j’ai trouvé un exemplaire de sa méthode à la bibliothèque de ma ville. Je reviendrai prochainement sur les raisons de mon choix.

Alors, si vous souhaitez également vous lancer dans l’aventure… vous pouvez commencer par faire le test,  partager vos résultats dans les commentaires ci-dessous. et dites moi, selon vous,  quelle peut-être la marge de progression avec un entraînement approprié.

A très vite !


Pour vous remercier de votre visite, vous êtes libre de recevoir mon guide, dites moi juste à quelle adresse je dois vous l'envoyer

 Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour vous aider à mieux apprendre. Vous pouvez vous désabonner à tout instant


Note sur l’affiliation

Dans mes articles, il m’arrive de citer des livres, des produits ou services. Ces articles ne sont pas sponsorisés (je ne touche aucune rémunération directe pour les publier), mais les liens vers ces produits, notamment ceux vers Amazon sont affiliés, c’est-à-dire que je touche une petite commission sur ce que vous achetez, sans que cela augmente le prix que vous allez payer évidemment Ces commissions me permettent de vous offrir autant de contenu gratuitement, donc merci si vous passez par mes liens pour acheter ces produits et livres ! Je ne recommanderai jamais un service, un produit ou un livre que je n’estime pas sincèrement être un produit de qualité et que je ne recommanderai pas à ma famille.

6 thoughts on “Apprendre à lire pour lire pour apprendre.

  1. Je suis aussi une lectrice dans la moyenne : 182 mots par minute et 91% de compréhension.
    Je n’ai aucune idée de l’amplitude d’amélioration possible. En fait, je ne me suis jamais vraiment intéressée à la lecture rapide car j’aime lire et passer plus de temps à lire un roman c’est rester avec les personnages qu’on aime, donc ça m’allait. Mais maintenant, c’est vrai que je ne lis plus les mêmes ouvrages et ça pourrait être intéressant de lire plus vite.
    Merci pour le partage de ces infos, j’attends la suite avec curiosité.

    1. Merci Emmanuelle pour le commentaire. Des expériences et témoignages montrent comment on peut doubler voir tripler sa vitesse de lecture… j’y reviendrai dans un prochain article.

  2. Merci Rémi pour cet article qui va probablement m’inciter à sauter le pas vu le nombre de livre que je souhaiterai lire dans les semaines / mois à venir. Je suis apparemment aussi un lecteur moyen avec 232 mpm, mais j’ai eu la surprise d’obtenir 100% au test de compréhension.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *