Lecture rapide : 10 choses que votre instituteur vous a dites et que votre professeur du secondaire aurait dû vous dire de ne plus faire.

 

Je poursuis mon voyage en lecture rapide et cette semaine, j’ai fait un léger détour.

 

Je m’explique, à la lecture de quelques critiques faites au regard de la méthode que j’utilise, je suis tombé sur plusieurs livres qui rencontrait une bonne critique. J’ai donc souhaité aller voir de plus prêt. Il s’agit de livres en langue anglaise, ce qui change un peu la donne, car à l’apprentissage de la lecture rapide s’ajoute la barrière de la langue. Mais soyons fous ! Mon anglais n’est pas si mauvais et à la lecture de l’extrait cela semble jouable. J’ai donc commandé deux livres, dont un a pour titre :
« 10 days to Faster Reading ». Ça tombe bien 10 jours, c’est le temps qu’il me reste pour aller au bout de mon 1er défi : multiplier par 2,5  ma vitesse de lecture.

 

Je viens de terminer les deux premiers chapitres et donc je ne peux pas, aujourd’hui en faire la critique. Par contre, il y a une page qui a retenu mon attention et qui résume, je pense, quelques habitudes à perdre afin d’améliorer la vitesse (mais surtout la qualité) de sa lecture.

 

Voici donc les 10 choses que votre instituteur vous a dites et que votre professeur du secondaire aurait dû vous dire de ne plus faire.

 

1) Tu dois lire tous les motslecture-rapide-conseils
2) Tu dois prononcer chaque mot à voix haute ou dans ta tête
3) N’utilise pas ta main ou ton doigt pour t’aider à lire
4) Tu dois comprendre tout ce que tu lis
5) Tu dois te souvenir de tout ce que tu lis
6) Vise la quantité, plus tu lis, mieux c’est
7) Ne fais pas d’écrémage, c’est nul !
8) N’écris pas sur ton livre
9) Ce que tu lis n’est pas important, tant que tu lis
10) La vitesse n’est pas importante

 

C’est tout pour aujourd’hui, je vous laisse méditer sur ces 10 conseils. Est-ce que cela fait écho en vous ?  Quelles sont les choses qui restent gravé en vous et que vous avez intégré ? Je vous laisse en faire part dans les commentaires ci-dessous.

 

Ref : 10 Days to Faster Reading ; The princeton Language Institute an Abby Marks Beale – Editions : The Philip Lief Group, New-York.  2001
Crédit photo : Licence Creative Commons : Sebastien Wiertz

Pour vous remercier de votre visite, vous êtes libre de recevoir mon guide, dites moi juste à quelle adresse je dois vous l'envoyer

 Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour vous aider à mieux apprendre. Vous pouvez vous désabonner à tout instant


Note sur l’affiliation

Dans mes articles, il m’arrive de citer des livres, des produits ou services. Ces articles ne sont pas sponsorisés (je ne touche aucune rémunération directe pour les publier), mais les liens vers ces produits, notamment ceux vers Amazon sont affiliés, c’est-à-dire que je touche une petite commission sur ce que vous achetez, sans que cela augmente le prix que vous allez payer évidemment Ces commissions me permettent de vous offrir autant de contenu gratuitement, donc merci si vous passez par mes liens pour acheter ces produits et livres ! Je ne recommanderai jamais un service, un produit ou un livre que je n’estime pas sincèrement être un produit de qualité et que je ne recommanderai pas à ma famille.

7 thoughts on “Lecture rapide : 10 choses que votre instituteur vous a dites et que votre professeur du secondaire aurait dû vous dire de ne plus faire.

  1. Intéressant ces quelques notions clés pour mettre en pratique. Et donc, il faut utiliser son doigt pour lire vite ? Je ne vois pas très bien comment et pourquoi ça aide… Ca ne gêne pas l’oeil ? Courage pour les 10 jours restants ! 🙂

    1. Non, ton doigt va « guidé » tes yeux et te permettre de suivre ce que tu lis, il ne faut donc pas retirer son doigt ( comme on te le dit généralement ) mais le faire avancer plus vite.
      J’espère que cela t’aidera a comprendre ^^

    2. Bonjour Emmanuelle,
      Utiliser son doigt aide a tenir un rythme en evitant les retours. Il existe plusieurs astuces pour cela. Par exemple utiliser l’envers d’une carte de visite que l’on place au dessus de la ligne lue.

  2. Bon article, claire rapide et concis continue comme ça.
    Je vais essayer de t’apporter quelques lecteurs en plus !
    Bonne chance pour ton défi !

    Tristan.

    1. Bonjour,
      En fait, il faut lire les conseils « à l’envers »… ce sont des choses que l’on t’a dit lorsque tu as appris à lire comme « ne PAS utiliser son doigt », mais en fait en lecture rapide, il est préconisé de le faire. Idem, pour lire vite, il ne faut PAS lire tous les mots, etc. Dans un autre article ( http://apprendre-est-un-voyage.fr/lecture-rapide-defi-30-jours/) je donne également des pistes. Ensuite, il faut, je pense se pencher dans les méthodes que je cite pour vraiment progresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *