Lecture rapide : comment définir un objectif d’apprentissage ?

En relisant mon article, je me suis aperçu que je n’avais pas défini de manière précise mon objectif. Il est temps de le faire, car se fixer un objectif de progression est un très important pour soutenir la motivation.

Un objectif d’apprentissage doit être « smart » !

Se fixer un objectif de progression est très important pour soutenir la motivation.

Après avoir fait les recherches préliminaires sur les objectifs de progression réalistes, voici les objectifs que je me suis fixés pour mon défi. En gestion de projet, une méthode largement partagée, simple et qui a fait ses preuves est la méthode SMART .

SMART est l’acronyme pour Spécifique, Mesurable, Ambitieux, Réaliste et Temporel.

Voici donc comment, à partir de mes recherches préalables, j’ai défini mon objectif concernant mon apprentissage de la lecture rapide.
Tout d’abord, j’ai pris en compte ma vitesse de lecture actuelle (revue à la baisse après avoir effectué le test donné dans la méthode de F. Richaudeau). Ainsi, j’ai pu mesurer ma vitesse sur un texte classique (Balzac), et celle-ci est de 146 mots à la minute ! (*)  avec un taux de compréhension et de mémorisation de 70 % . Notons au passage qu’il est important, pour évaluer une progression, de prendre des textes semblables, par exemple, des pages différentes du même livre.
Mon objectif SMART se résume ainsi.

Le 30 septembre 2016, j’aurai multiplié par 2,5 ma vitesse de lecture sur des ouvrages d’étude, tout en augmentant mon taux de compréhension de 15%. C’est-à-dire que je pourrai lire un texte à la vitesse de 400 mots par minute avec un taux de compréhension de 80%. J’utiliserai la méthode de lecture rapide de François Richaudeau en y consacrant 1 heure par jour pendant 30 jours.

Un objectif ambitieux et réaliste

Mon objectif est ainsi à la fois ambitieux et réaliste étant donné que :
  • Les études les plus critiques sur le sujet fixent la vitesse d’un lecteur rapide entre 500 et 600 mots par minute.
  • Je choisi de multiplier par 2,5 ma vitesse de lecture alors que certaines méthodes indiquent que l’on peut la multiplier par 5.
D’autre part, j’ai décidé de consacrer 1 heure par jour pendant un mois à la méthode de François Richaudeau et cela semble réaliste au regard des méthodes qui parlent généralement de 10 jours, voire 3 à 4 semaines.
Donc, si, en matière de taux de progression, d’autres l’on fait et que j’y consacre un temps d’entrainement, jugé suffisant pour y arriver, alors mon objectif est réaliste !
Vous pouvez partager votre objectif de progression dans les commentaires.
Note :
(*) Texte classique car c’est le texte de la méthode. En fonction du texte lu  de 5043 signes : 47 200 signes par heure soit 941 mots en 385 secondes = 146 mots à la minute.

Pour vous remercier de votre visite, vous êtes libre de recevoir mon guide, dites moi juste à quelle adresse je dois vous l'envoyer

 Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour vous aider à mieux apprendre. Vous pouvez vous désabonner à tout instant


Note sur l’affiliation

Dans mes articles, il m’arrive de citer des livres, des produits ou services. Ces articles ne sont pas sponsorisés (je ne touche aucune rémunération directe pour les publier), mais les liens vers ces produits, notamment ceux vers Amazon sont affiliés, c’est-à-dire que je touche une petite commission sur ce que vous achetez, sans que cela augmente le prix que vous allez payer évidemment Ces commissions me permettent de vous offrir autant de contenu gratuitement, donc merci si vous passez par mes liens pour acheter ces produits et livres ! Je ne recommanderai jamais un service, un produit ou un livre que je n’estime pas sincèrement être un produit de qualité et que je ne recommanderai pas à ma famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *